Télétravail : Comment sécuriser mes données ?

Télétravail : Comment sécuriser mes données ?

C’est la rentrée. Le télétravail s’est rapidement développé au sein des PME, surtout avec l’avènement de cette crise sanitaire mondiale. À domicile ou dans un télécentre, les télétravailleurs effectuent leurs missions par le biais des technologies de l’information et de la communication.

En effet, le télétravail est un mode de collaboration dans lequel un collaborateur accomplit l’essentiel des responsabilités incombant à son poste tout en restant chez lui, en utilisant les outils informatiques. Cette méthode de travail procure de nombreux avantages aussi bien pour l’employé salarié (heures de travail souples par exemple) que l’employeur (économie des frais de transport, frais de restauration).

Cependant, il possède des inconvénients pour l’entreprise et des contraintes d’accès aux applications ainsi que des risques de pertes ou de fuites de données due à des attaques, des piratages tels que :

  • Les rançongiciels (ransomware) : qui consistent à chiffrer les données sensibles de l’entreprise et réclamer une certaine somme d’argent en vue de les débloquer.
  • L’hameçonnage : qui consiste à dérober vos informations personnelles à partir du click d’un email, d’un SMS, d’un lien html malveillant.
  • Vol d’informations : qui consiste à trouver une faille de sécurité dans le réseau de l’entreprise, ensuite dérober les informations en vue de l’exploiter à son profit.

 C’est pourquoi il est indispensable de mettre en place des solutions adéquates pour organiser et protéger le sytème d’informations de l’entreprise afin d’y donner un accès distants à ses collaborateurs.

Les risques rencontrés dans la sécurisation des informations en télétravail

Au sein d’une entreprise pour la sécurité des informations et pour chaque poste de travail, une politique de sécurité est mise en place. Or, celle-ci ne s’applique pas forcément lors du travail à domicile. C’est ainsi que permettre un accès à distance peut potentiellement ouvrir une brèche dans son système d’informations. 

Parfois, les télétravailleurs emploient des matériels non appropriés à leur mode de travail et ont recours à des réseaux de connexion non sécurisés. Voilà autant de paramètres qui peuvent entraîner une perte d’informations.

Les précautions à prendre pour sécuriser ses données de chez soi

Le développement et le fonctionnement d’une entreprise dépend fortement du niveau de sécurisation de ses informations. Toutes les données importantes qui sont transmises entre l’entreprise et son collaborateur doivent être sauvegardées dans les meilleures conditions.

La société doit mettre en place des outils de sécurité informatique pour éviter les menaces liées à la mauvaise sécurisation des données de l’entreprise. Ainsi, pour limiter les risques il est important de  :

  • Fournir du matériel de travail adéquat au télétravailleur (ordinateur, disque dur, clé USB, système de sauvegarde des informations, système de sécurité contre la cybercriminalité, etc.).
  • Fournir une solution antivirale professionnelle au télétravailleur : elle permettra de protéger l’entreprise contre tout virus.
  • Mettre en place un système journalier des activités liées aux équipements informatiques : il permettra lors de sa vérification de prévenir certaines attaques lors de l’observation d’une activité anormale ou de comprendre ce qui s’est passé lors d’un piratage pour améliorer la sécurité de l’entreprise.
  • Renforcer la gestion des mots de passe et la politique de sécurité au sein de l’entreprise.
  • Fortifier les sauvegardes de données des diverses activités de l’entreprise.

De son côté, le collaborateur doit :

  • Eviter au maximum d’utiliser les équipements informatiques domestiques pour les besoins liés au télétravail.
  • Mettre à jour régulièrement son antivirus pour se protéger contre d’éventuelles attaques de piratage.
  • Appliquer strictement la politique de sécurité mise en place en entreprise.
  • Renfoncer la sécurité du wifi domestique en rendant le mot de passe suffisamment long et complexe.
  • Ne surtout pas installer des logiciels craqués en vue de leur utilisation, demander toujours conseil à l’entreprise pour l’utilisation de nouveaux logiciels.
  • Toujours prévoir une sauvegarde de ses données en cas de cyberattaques.

Ainsi, il incombe aux deux parties d’assurer la sécurisation des informations de l’entreprise.